L’ensemble vocal

L’ensemble vocal

Composé d’une vingtaine de chanteurs à la technique confirmée, l’Ensemble vocal Largentière, dirigé par Anne-Sophie Pernet depuis sa création en 2011, aborde et propose un répertoire éclectique, allant de la Renaissance à l’époque contemporaine : musique sacrée ou profane ; programmes a cappella, avec piano, orgue ou ensemble instrumental ; oratorios et opéras mis en scène… 

Dans la réalisation de ses différents projets, l’ensemble s’assure la collaboration de musiciens professionnels tels que Pierre Méa et Denis Comtet pour l’orgue, Marine Thoreau La Salle et Johanne Ralambondrainy au piano ou Pierre Cussac à l’accordéon. Pour ses productions scéniques, il confie la mise en scène d’Orphée et Eurydice de Gluck à Mariette Dhée puis celle de son programme « Histoires sacrées » (Jephté de Carissimi et Le Reniement de saint Pierre de Charpentier), à Claudia Mauro. 

L’ensemble se produit régulièrement dans des églises ou salles parisiennes : Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux, Notre-Dame-du-Liban, le Théâtre Adyar, la Maison Heinrich Heine, la Maison des Pratiques Artistiques Amateurs Broussais, le Temple des Batignolles ou encore la Cathédrale Américaine. Lauréat en juillet 2014 de la Scène Tremplin du Festival de Musique en Brocéliande, il y est programmé l’année suivante. Par la suite, il effectue de courtes tournées estivales : en 2016 dans les Deux-Sèvres, en 2017 dans le Vexin et en 2018 à Sceaux et Versailles. 

En janvier 2016, les concerts « Florilège baroque » autour de la cantate BWV 4 de Bach donnent lieu à l’enregistrement d’un CD. En 2017-2018, l’ensemble met à l’honneur la chanson française d’hier et d’aujourd’hui avec le programme « Réveillez-vous, cœurs endormis ! », puis traverse l’océan pour aborder la musique américaine sacrée et profane. Il part ensuite à la découverte des compositeurs nordiques, avec des noëls traditionnels ou contemporains, programme grâce auquel il débute un partenariat avec la faculté des Lettres de Sorbonne Université : il bénéficie ainsi d’un coaching linguistique dispensé par le professeur Karl Gadelii et se produit en concert à l’université, notamment dans le prestigieux amphithéâtre Richelieu. 

En 2019, l’ensemble confirme encore un peu plus sa place dans l’univers choral parisien : il s’associe à des solistes de renom tels que le baryton Alain Buet pour La Petite Messe solennelle de Rossini, et il est choisi comme « chœur-école » pour une masterclasse de direction de chœur animée par Christophe Grapperon – chef associé du chœur de chambre professionnel accentus – autour d’un programme de pièces rares de la musique française du XIXe siècle. Ce programme a fait l’objet d’une restitution au Théâtre des Bouffes du Nord, dans le cadre du 7e festival du Palazzetto Bru Zane. 

L’Ensemble vocal Largentière bénéficie d’une résidence chez les Sœurs Augustines, dans le 13e arrondissement de Paris.